mercredi 21 mars 2012

Chronique: Starcrossed (Joséphine Angelini)


Titre VO: Starcrosssed
Titre VF: Starcrossed – T1 Amours contrariés
Auteure: Joséphine Angeli
Grand-Format-430 pages – 18 euro 90 - Pocket Jeunesse
Sortie Française:02 Février 2012

4éme de couverture Française :

UN AMOUR
écrit dans les étoiles
UNE TRAGÉDIE
 qui se répète depuis l'antiquité
UNE MALÉDICTION
que même les dieux ne peuvent briser

 Hélène Hamilton mène une vie tranquille avec son père sur la petite île de Nantucket, près de Boston… jusqu’au jour où la famille Delos s’y installe.
Et l’existence d’Hélène bascule. De violents cauchemars la hantent chaque nuit, elle se voit errant dans le désert et à son réveil, ses draps sont couverts de sable et de poussière. Au lycée, elle est victime de terrifiantes hallucinations et croit voir trois femmes pleurant des larmes de sang… Attirée par le beau Lucas Delos, elle comprend que leurs deux familles sont marquées depuis la nuit des temps par une terrible légende.
Hélène et Lucas ne sont autres que les réincarnations d’Hélène et de Paris, les héros maudits de la Guerre de Troie. Refusant de rejouer la tragédie de leurs ancêtres, les deux amoureux tentent de se fuir, mais la force de leur amour est trop puissante.

Mon avis:

Starscrossed, c'est surtout sur le thème mythologique, les demi-dieux. Ça pourrait faire penser comme ça, à Percy Jackson, mais non, pas du tout.
   L’histoire en elle même m'a beaucoup plus, énormément, j'aime la mythologie, tout ce qui est ancien, et bien que ce soit sur les descendants, et qu'il n'y ai pas de dieux véritablement qui traîne par là. L'écriture est fluide, mais souvent confuse, pour ma part, j'ai du mal à comprendre certain petit passage de l'histoire... On ne peut pas dire que la puissance des mots m'ait emporté. En revanche, l'histoire elle vaut le coup d'oeil. Entre secret non révèle dans tout le livre (et encore à la fin...) On se demande ou cela va bien pouvoir nous conduire, j'ai bien aimé l’histoire des trois femmes au début, du Pays Aride.. Puis elle a fini, pour laisser place à autre chose.
   C'est une histoire d'amour avant tout. Mais les plus grand histoire d'amour, sont toujours impossibles... allez savoir pour quoi. Il y a toujours un Hic. Quelque chose qui cloche.
Hélène est sympathique, Lucas si gentil, mais j'ai développé une affection particulière pour Hector, bien plus encore à la fin... Bien que l'histoire soit vraiment intéressante, avec tout le système des maison, des règles, des descendances, il m'a manqué un quelque chose...
   Bon, pour positiver un peu quand même, c'est une bonne lecture. On sait qu'Hélène est différente, mais on le découvre, véritablement avec elle, on découvre chaque secret avec elle un a un, et quelque fois, on partage les craintes de Lucas, la curiosité du reste de la famille... leur souffrance à certain moment, et bien d'autre encore. La fin, véritablement une fin, laisse quand même présager un peu plus d' ''action'' dans le Deuxième; non pas que l'action ne soit pas présente dans le premier, loin de là, mais des enjeu encore plus terribles... avec des personnages bien plus... terribles! Ça ne me générais pas! (mon complexe des histoires avec de la Dark, ressort)
   Les scènes d’entraînements n'étaient pas mauvaises, ainsi que certaine petites scènes Lucas-Hélènes. La fin reste quand même la meilleur partie, avec les révélations...
   Je pense que si l'écriture avait était différente, j'aurais était emporté, sur cette île, véritablement, mais c'est déjà un bon début, et j'attends quand même la suite!

   De plus, c'est quand même un roman à découvrir, car c'est vraiment un autre monde, qu'on découvre; Une mythologie grecque détourné, des tragédie revisités ...et je pense que tout mes petits défauts, manque de profondeur, seront vite effacé dans les prochains tomes.
Et puis, les points faibles de ce roman, sont quand même compensé par les forts, aucun doute, donc 

Bon, je ne suis pas vraiment-vraiment inspiré pour cette chronique... pourtant c'est un bon livre, il ne faut pas s'y méprendre...  Je fais la difficile. En conclusion, c'est un livre parfois confus, mais riches et complexe, qui ne vous laisse jamais dans l'ennuie.

Concernant le livre lui même, très belle couverture, en plus gommé, beau livre, qui rejoint à merveille ma bibliothèque. 


Petite citation toute bête (qui m'a bien fait sourire, sacré Hélène) :

" Elle ne put s’empêcher de penser que s'il était homo, elle serait prête à envisager une opération pour changer de sexe. Ça valait le coup."

Petites Informations :

 - Le tome deux, DreamLess est pour le 29 mai 2012 en VO
- Je vous mets la couverture du tome deux ( en VO, mais je pense qu'on aura la même) (que j'aime encore plus que la première je dois avouer, surement pour les tons orangés)


 J'ai lu ce livre en même temps que Letterratura  ! Qui a d'ailleurs bien plus aimé que moi.




1 commentaire: