mercredi 14 mars 2012

Chroniques : Hunger Games Tome 1 (Suzanne Collins)


Titre VO : The Hunger Games
Titre VF : Hunger Games
Auteure : Suzanne Collins
Grand-format; 381 pages, 17 euro 90, Pocket Jeunesse
Sortie Française : Octobre 2009







4éme de couverture française :

Les Hunger Games ont commencé.
Le vainqueur deviendra riche et célèbre.
Les autres mourront...

Dans un futur sombre, sur les ruines des états-Unis, un jeu télévisé est crée pour contrôler le peuple par al terreur.
Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre télé-réalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène : survivre, à toux pris.

Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieur fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature...

Mon avis : (Pas vraiment de spoiler... rien n'est dévoilé sur l'intrigue!)

Alors là... Dur , dur d'exprimer un avis, je viens juste de finir... et un seul mot : Wah. (je vous accorde que c'est pauvre comme mot...)
Je ne m'attendais pas à ça. Hunger Games est un livre qui a un style bien à lui, diffèrent de tout ce que j'ai pu lire, l'écriture en elle même, et aussi différente de tout ce que j'ai pu voir...
Ce livre est juste, une petite merveille...
Bon, je ne cache pas que j'ai lu ce livre, parce que je voulais voir le film (dont j'attends beaucoup, désormais) Je déteste lire un livre, après un film... et bien j'aurais vraiment du m'y mettre avant ! Avis à ceux qui ne l'ont pas lu... n'attendez pas! Foncez, lisez-le!

J'en sort la tête plein d'étoiles... Impossible de ne pas tourner la page suivante, c'est un automatisme. On ne peux plus le lâchez, c’en devient presque vital. Dés les premières pages, on est dans l'histoire. L'auteure sait nous emporter à Panem, dans la tête de Katniss. Qu'on soit différent ou pas de Katniss, on ressent tout comme elle. L'écriture est tellement bien, que nous sommes dans le livres, dans les pièces, dans le jeu. Au tout début, on découvre Katniss, habitante du District 12, qui vit dans la misère, oppressante et écrasante. Sa famille, sa petite sœur, Prim, sa mère. Mais aussi Gale, son meilleur ami. Déjà, on prends par à la tristesse de l'histoire, de cette situation, Katniss n'a pas la vie rose, bien qu'elle s'en sorte moyennement bien avec ces talents de chasseuse. On compatis pour Katniss et les habitants du District 12.
Puis viennent les Hunger Games, les Jeux de la faim, car tout est question de survie, aussi bien dans les jeux que dans la vie de Katniss, beaucoup de gens meurent de faim. Les Hunger Games sont un Jeu cruel, le principe: 24 candidats de 12 à 18 ans. Lâchés dans la nature, un seul survivant. Ce qui oblige ainsi à des '' enfants '' à s'entre tuer... Principe hautement cruel, d'autant plus que tout le monde regarde...
Katniss fait preuve d'un immense courage en prenant la place de sa petite sœur. Mais ce qui l'attend par la suite, n'a pas fini de la mettre à rude épreuves...
Peeta, au début ne m'inspirait pas grand chose... mais au fils des pages, on apprend à le connaître, et je dois dire que j'affectionne particulièrement ce personnage, surtout dans les derniers chapitre, lorsque la tension est palpable...
Durant les jeux, ont est constamment sur le qui-vive, on est Katniss, et notre but est de survivre. Survie difficile... La mort nous guette, imprévisible, derrière chaque arbre, nous tenant hors d'haleine. L’atmosphère est oppressante, le danger rode, le froid glace, mais la chaleur dessèchent. Hunger Games c'est un combat. Contre la vie, les lois, le monde, la survie,la faim mais aussi contre l'amour...
Ce livre est magnétique, une vraie drogue, surtout la partie des jeux, que je n'arrive pas à décrire... comment dire... il faut lire pour comprendre..
On est mêlé entre plein de sentiments à la fois, révolte, colère, envie, besoin, tristesse, nostalgie, souffrance...et amour. C'est drôle de voir la façon dont de l'amour peur ressortir d'un jeu si cruel, d'un livre à l'atmosphère si sombre.Tout ce qui est mauvais ressort, l'écriture est ... je ne trouve pas de mot, mais tout ces petits détails racontés, qui pourrait paraitre insignifiant, rendent le récit sublime.

En conclusion, Hunger Games... est un véritable Coup de cœur ! Je suis complètement addict... je me sens d'attaque pour relire ce chef-d’œuvre encore et encore, sans m’en lassez!

Petite citation de Peeta : (réduite)

'' Une beau jeune homme comme toi, tu dois bien avoir une jeune fille en vue... je vais te dire: gagne, et puis rentre chez toi, elle t’accueillera à bras ouverts, non?
- Ça ne marcheras pas la victoire... ne pourra pas m'aider...
- Pourquoi ça?
- Parce que... parce qu'elle... est venue ici avec moi."
Autres :
- Le film sort le 21 mars, donc dans très peu de temps... moi j'y serais !
- La bande annonce :
Et... Puisse le sort vous être favorable ! 




5 commentaires:

  1. Je l'ai relu en diagonale pour patienter avant le film ^^ Ce livre est... une bombe !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ta chronique ! On se croirait dans le livre :) Et les photos, encore superbe !!!!

    RépondreSupprimer
  3. Ta chronique est... Géniale !!! Je n'avais pas vraiment lu ton blog auparavant mais là... Je suis complètement sous le charme ! Tu personnalise chaque chronique, avec tes photos qui sont d'ailleurs magnifiques, et ça nous refait nous plonger dans le livre... Bravo !!! :D

    RépondreSupprimer
  4. Je suis fan de cette trilogie !!! Je le relirais avec plaisir un de ces jours :) !!!

    RépondreSupprimer