mardi 24 avril 2012

Chronique : La cité des ténèbres (Cassandra Clare)


Titre VO : The city Of Bones , the mortal instrument trilogy
Titre VF : La cité des ténèbres, la coupe mortelle
Auteure : Cassandra Clare
grand format – 11euro99- 572 pages – Pocket Jeunesse
Sortie Française : Janvier 2012







 (ceux qui ont lu le livre comprendrons pourquoi il y a un rat là, les autres.... lisez -le !)

Synopsis : 

Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d'un seul coup!

Mais le pire reste à venir...Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté.

Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres... Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.
(ne faites pas attention à mon Jace en dessin... lubie de quand j'ai vu la dernière page, vide...) 


Mon avis :

Voilà un certain temps que ce livre traînait dans ma Pal, et j'avais une envie gigantesque de le lire, bon, chose faite...

La cité des ténèbres... ça c'est du livre... alors, bon, par où commencer?
L'écriture tout d'abord, Cassandra Clare a une plume simple, et fluide, mais le monde qu'elle a créé n'en reste pas des moins fantastique. Derrière le roman, on peut lire ''J'aurais adoré vivre dans la Cité des ténèbres et rencontrer Jace, le tueur de démons...'' (Stephanie Meyer) Je n'aurais pas dis mieux! C'est vraiment ce que je ressens, vivre dans cette cité doit être quelque chose...

Ce monde là est incroyable. Caché aux yeux des humains ont découvre d’innombrables créatures de toutes sortes, ce n'est pas centré sur une race en particulier, non, c'est vraiment large, ont a Les vampires, les loup-garou, les fée (j'aurais bien aimé en croiser une), les elfes, les sorciers... et les démons. Surtout les démons. Pourchassé par Les Chasseurs D’Ombre (remarquez les majuscules). L'histoire en elle même, les origines de tout ça, c 'est vraiment complexe, mais on arrive a suivre et a chaque fois, on apprend quelque chose de nouveau, d'incroyable, car en plus, il y a des anges, l'ange Raziel, créateur des chasseurs d'ombres, avec la coupe mortelle (l'objet de l'histoire). Rien que le monde en lui même, les créatures, le décor, c'est un merveilleux plongeons dans un autre univers...

L'histoire des personnages ,elle, est plus … je ne saurais dire. Ça m'a emporté, littéralement. Je pense que si l’histoire avait était raconté à la première personne de Clary (ou peut-être bien de Jace) j'aurais fait une crise cardiaque vers la fin. La forme de la troisième personne me l'a un peu empêché, non pas que ce soit impersonnel, j'aime beaucoup l'écriture (je ne suis pas trop 3eme personne) mais à la première quand le personnage principal apprend quelque chose de … choquant, on se prends tout d'un coup. Bien, là, j’ai pris tout aussi, que ce soit de Clary ou de Jace.

Au début, on découvre un peu tout ce monde avec Clary. Dés le début on fait confiance à Jace, un pue moins à Isabelle et Alec( j'aime beaucoup ce dernier, malgré ces quelques coups d'humeur). Simon est aussi un personnage intéressant, il rajoute un quelque chose de tout a fait déstabilisant. Parfois je l'ai pris en pitié tellement l’histoire n'était pas de son côté, mais Simon s'en sort, même si il trinque un peu, c'est un ami que tout le monde veux, un ami qui ne vous laisse pas tomber, quelque soit les circonstances.
Jace... le chasseur d'ombre est complexe lui. Il n'est que sarcasme (j'aime beaucoup cette facette- non que je ne soit moi même sarcastique...) Mais les sarcasmes cachent parfois autre chose. Jace est un tueur, un des meilleurs de son age, mais ça c'est parce qu'il n'a fait que ça, depuis son enfance, qui n'a pas était tendre, en effet son père n'était pas un ange... Jace est un dur, un pilier qui parait pouvoir tout supporter. Pourtant à la fin, quelque chose se brise, et je lisais d'une façon tendu, attendant le dénouement, car j'avais perdu mon Jace, un peu, et j'attendais qu'il se ressaisisse...

Clary est une héroïne pleine de courage et déterminée, malgré la vérité qui éclate, cette vérité aussi brûlante qu’écorchante. Elle change radicalement l’histoire, c'est là qu'on s'en prend plein la figure, on lit, relit, on se dit que c'est impossible, pas autant de coïncidences...
Heureusement qu'il y a Luke pour soutenir un peu ce petit monde qui part dans tout les sens...

Je ne vais pas faire de spoilers, mais la fin est surprenante, c'est une fin qui nous laisse avec pleins de questions en tête, qui ne cherche que leurs réponses . Une fin, qui dans le tome suivant appelle à en avoir encore plus.


La cité des ténèbres est une immersion dans un monde surnaturel, merveilleux où je sais que beaucoup de monde aurait aimé vivre, malgré tout les dangers, et moi y comprit. Tout au long de l’histoire on est entraîné, dans les histoire de Chasseurs d'ombre de famille, dans une quête semé d’embûche, avec à chaque fois une créature encore plus vil et extraordinaire que l'autre. On nous balade d'aventure en aventure de révélation en révélation, jusqu'à la dernière, qui nous chamboule au plus haut point, nous laisse bouche bée, avec le cœur qui se sert ''non, ce n'est pas possible...'' Et on ressort en en voulant encore, toujours plus. Le besoin de savoir, la suite, qui promet énormément, autant du monde ténébreux que de Clary et Jace, ainsi que leur amour impossible...

Ce livre est donc un coup de coeur, pour son univers essentiellement et pour la fin, qui m'a surprise et un peu déstabilise, et c'est pour cette raison que je pressens que le second tome sera bien meilleur, encore...

Petite citation (qui traduit bien Jace) :


''Il esquissa un sourire désabusé :
Clary : -Quoi ?
Jace : - J'aimerais que tu cesses d’essayer désespérément d'attirer mon attention . Ça devient embarrassant
Clary : Le sarcasme est le dernier refuge des gens dépourvus d'imagination.
Jace : - Je ne peux pas m'en empêcher. Mon esprit mordant me sert à dissimuler mes blessures intimes."





Petites informations :

  • C'est une série de 6 tomes me semble -t-il.
    Il existe aussi une autre série de Cassandra Clare

  • L'édition que j'ai lu est une réédition (de la couverture) la couverture originale (qui est aussi celle de la Vo) je vous la mets ci dessous (sortie en 2008 chez Pocket Jeunesse)  : 






  • Un film est prévu pour aout 2013 avec pour Clary, Lily collins (blanche neige) et Jamie Campbell (Caïus dans Twilight) Certes, le Jace parfait aurait été Alex Pettyfer... mais il y a trois ans,quand il pouvait encore jouer Jace, jeune... Cependant, personnellement, je suis assez contente du casting!






1 commentaire:

  1. Superbe ta chronique ! Je sens que je vais adorer cette saga, le premier tome est dans ma PAL, je pense le lire cet été.

    RépondreSupprimer