samedi 14 avril 2012

Chronique : L'inavouable Secret de Clara (Elisabeth Bourgois)


Titre VF: L'inavouable secret de clara
Auteure : Elizabeth Bourgois
Grand Format, 18euro50, 229 pages, Salvator
Sortie Française : Décembre 2011

Synopsis :

Clara, quinze ans, fille unique, est mal dans sa peau, en conflit permanent avec sa mère qui la néglige et l’humilie. Son père est inexistant à force de s’effacer. Invitée à une soirée entre jeunes, elle est émue d’être l’objet de l’attention d’Alex, un séduisant garçon de sa classe. Abrutie par l’alcool et droguée à son insu, elle se laisse entraîner par Alex dans une chambre et sombre dans l’inconscience. Elle se réveille le lendemain, nauséeuse, mal à l’aise, et se souvient à peine de ce qui s’est passé... Trois mois plus tard, elle découvre avec stupéfaction qu’elle est enceinte ! Alex l’a violée. Elle n’a pas seize ans. Meurtrie, choquée, subissant dans le même temps le divorce de
ses parents et l’éclatement de sa famille, Clara se referme sur elle même et son terrible secret...

Quelle vie l’attend maintenant ? Gardera-t-elle son bébé ? Comment fera-t-elle face aux pressions de son entourage ? Pardonnera-t-elle à Alex ? Et si, au bout du tunnel obscur, surgissait la lumière d’un autre amour, authentique et durable ?

Clara se révèlera une jeune fille exceptionnellement forte et rebelle, si captivante...

Mon avis :

J'ai gagné ce livre chez mon parrain, Letteratura, et il me tardait de le lire... pour le côté réaliste, et sans fantastique, une histoire de vie.

Ce livre est un réel bijoux. Tout au long de cette chronique, je vais faire la difficile, notant plein de petites choses qui m'ont fait tiquer, mais ça c'est moi, et bon, globalement, n'en tenez pas tant compte, c'est une petite merveille.

L'histoire en elle même est vraiment une belle histoire. Les sujets abordés ne sont pas toujours faciles, peut-être même sensibles, mais Élisabeth s'en sort très bien, je dois dire.

On touche ici le grand sujet des adolescents, principalement, avec Clara, Alex, Jérôme ou encore Julia, mais aussi celui des parents, adultes,eux.
Il y a un petit côté leçon de vie aussi. Une belle leçon de vie je dois dire, car si au début, j'avais un peu envie de décrocher parce que... et bien c'est une histoire comme les autres... mais je dois avouer que la fin m'a plus, même si on n'est toujours là dans une histoire de vie comme les autres.

Le concept de voir évoluer les personnages sur plusieurs années lui m'a énormément plu.
L'écriture en elle même... Est très bonne, je dois admettre, même si dans ma tête (ça c'est moi, hein) je la qualifierais un peu d’impersonnelle, mais c'est parce que j'aime bien trop ma narration à la première personne, alors que celle ci était à la troisième, et d'un point de vue.. externe, comme une caméra, je n'ai pas pu partager pleinement toutes les émotions des personnages, mais une grande partie.

On commence avec Clara, 15 ans, une adolescente comme tant d'autre, rien de particulier, de spécial, vraiment banal. Clara peut avoir tout ce qu'elle veut, question biens matériels, mais dans l'amour de ses parents c'est autre chose. En effet, on peut dire que c'est mère est légèrement excentrique … Ses parents aime leur fille, mais... On ressent clairement que sa mère l'a eu pour être une femme ''complète, et parfaite, un modèle'' Son père, lui, est plutôt naïf. Le tout, ne fait pas tellement attention à leur progéniture, entre les reproches, les contres-dits et toutes les injustices (celles ci, souvent viennent de Karine, la mère, que j'aurais bien secouer d'ailleurs.)

Entre tout les obstacles de la jeunesse, les complexes, tout ce qui parait injustes, décuplé, alors qui ne l'ait pas, Clara cherche quelque chose dans tout ça... peut-être elle même.
Puis vient cette soirée, ce viol, ce garçon, égocentrique, sur de lui, riche, et détestable au plus haut point. Puis une grossesse, un divorce. Une vie qui éclate, une vie qui n'était déjà pas rose.

J’avoue que suivre Clara de cette manière, pendant le temps ou elle ne sais pas qu'elle est enceinte, moment ou je me demande pourquoi elle ne s'est pas rebellée contre Alex, c'est quand même un viol, tout de même. Et le moment ou elle l'apprend, est assez long comparé à la fin, où les années passent, mais tout les sentiments de la jeune fille nous sont passer en revue. Et je doit dire qu'on en voit beaucoup durant tout le livre, de la colère, de la joie, de la frustration, de l'hésitation, de l'envie, du dégoût, de la déprime, de l’allégresse, du courage... un vrai florilège.

Si Clara à de nombreuse phases de déprime, après des moments de bonheur volés, à chaque fois, on la voit grandir un peu plus, prendre sa vie en mains, malgré son jeune âge, pour gérer ce qui lui tombe dessus. On la voit puiser son énergie là où elle peut, car son monde à elle, est loin d'être tendre.

Je trouve que les parents sont assez représentatifs de centaines d'autres qu'on peut trouver de nos jours, tout comme les jeunes décrits.
Tout de même, Jérôme, le romantique, m'a fait tiquer, des imbécile comme Alex, on en trouve partout, des Jérôme, par contre son moins rare. Ce personnage est important pour Clara, une vrai barre de soutien, durant ces dures épreuves.

La fin elle … on peut là dire ''tout est bien qui fini bien'' (un peu trop? Mais bon, il faut bien rêver, et rien n'est impossible) Je dois dire donc que j’ai énormément apprécier la fin, qui fini haute en couleurs, car tout le long du livre, on se demande quel peut bien être le dénouement...

Même si la façon dont l’histoire est raconté, son style est loin d'être un style que j'affectionne, l’histoire en elle même en plus d'être réaliste, nous montre une face du monde, bien réel, dangereuse et injuste, presque ''moche'' mais une autre, autant que la première est déplorable, la seconde et merveilleuse, pleine de couleur, de vie, aussi belle qu'elle peut l'être.

Ce livre nous montre le monde, aussi cruel que Merveilleux. Ça nous parle aussi là, des enfants, les questions d'IVG, de garder ou pas, quand on est très jeune, surtout que dans ce cas précis c'est le résultat d'un viol. Ce type de chose, ruine souvent une vie, il y a le pour et le contre. C'est mal vu souvent, dur à gérer et bien d'autre. Mais dans certain cas, ça peut redonner espoir, là où il était parti, donner un réel sens à une vie, un but, une motivation, construire un monde.


Ce livre est en conclusion, un livre fort, émouvant, traitant bien le sujet des jeunes, des grossesses prématurés... mais pas que de ça, de tout un monde, de la vie. Bonne histoire, que je conseil, mais qui n'est pas un coup de cœur, pour autant, il me manque un style particulier... oui, je suis difficile.

Petite phrase :

''Soit ce que tu es, mais soit le à fond '' _ Martin Luther King

Petite information :

Elisatbeth Bourgois à déjà écrit de nombreux livres presque tous aux éditions Salvator, mais aussi des essaie, des nouvelles... avec un prix Saint-Exupéry Valeur Jeunesse en 1995, de formation, elle est infirmière.

1 commentaire:

  1. J'aime toujours autant tes photos :p Et pour l'avis, j'ai rien à dire, je suis tout à fait d'accord même pour le coté un peu impersonnel :)

    RépondreSupprimer