dimanche 29 avril 2012

Chronique : Rivage Mortel (Carrie Ryan)



Titre VO : The dead- tossed wawes
Titre VF : Rivage Mortel
Auteure : Carrrie Ryan
Poche- Gallimard jeunesse - 628 pages - 8 euro 90
Sortie Française :  mars 2011 pour le grand format, 2012 pour l'édition poche.

Synopsis 

  La vie de Gabry est calme et sereine dans son petit village au bord de la mer. Mais de l'autre côté de la barrière, le danger est là. Les Mudos reviennent de la mort, en quête de chair humaine. Pourtant un soir, la tentation est trop forte. Gabry et ses amis franchissent la Barrière... Catcher, qu'elle aime, a-t-il été infecté? Et d'où vient Elias, l'étranger? Gabry peut-elle croire en l'avenir? Pas avant d'avoir affronté le passé de sa mère, Mary, dans la Forêt...

Mon avis :  * Il vaut mieux avoir lu le premier tome... *

Voilà des mois que je l'attendais ... et pour une seule et unique raison : Catcher . J'avais lu le chapitre un, il y a longtemps, uniquement ce chapitre la. Et si je devais avoir un coup de cœur, ce serait pour ce moment, allez savoir pourquoi... j'ai commencé ce livre avec Catcher dans la tête... 


Carrie Ryan a une écriture riche, complexe et ce que j’appelle très personnelle...  ça peut faire peur quand on voit ces 600 et quelques pages... mais en fait, le roman passe tout seul, malgré la richesse de l'écriture, elle devient presque fluide, et lire est facile et clair. 
  Tout se joue beaucoup sur les pensées de Gabry, l'héroïne, ses sentiments, le récit lui même joue énormément sur les sentiments. 


Lire le tome précédent La foret des damnés pourrait ne pas être vital... mais en fait ça nous permet de comprendre l'histoire (vers la fin) quand le tome un et le deux s’emboite l'un dans l'autre. Donc, il faut vraiment lire le premier d'autant plus qu'il était aussi merveilleux que le second...
 Il est possible que ce roman ne plaisent pas à tout le monde ... c'est un style particulier que le Post-apocalyptique ( que j'adore profondément ) 


On commence avec Gabry, dans une histoire qui se situe à peu près à deux décennie de la première. On apprend  là que l'Océan n'est pas mieux que la forêt les Damnés, ou Mudos, sont toujours là. En parlant des Mudos eux -même je n'ai pas pu m’empêcher de les mettre en relations avec les infectés de Je suis une légende, le film. Quand je les ai vu, ils m'ont rappelé quelque chose dans les Mudos.. bien que les deux n'ai rien à voir, il y a un quelque chose, tout petit qui lie les deux...


Dans ce tome ci, on se posent beaucoup de questions, beaucoup de principes sont remit en cause. 
Comme les Mudos. Qui sont-ils vraiment? Sont-ils si diffèrent des vivants ? ça revient assez souvent, même si on part avec la certitude que les Mudos sont des mudos, des monstres qui ne cherchent qu'à infectés et donc tuer... on se demande quand même s'ils ne sont pas autre chose, s'il ne peuvent pas être autre chose... surtout avec Catcher .. *suspense* 

Catcher nous en resserve, lui des surprises... Je vais essayer de contenir mes spoilers, qui veulent sortir là... et donc me taire. Mais j'étais parti, comme je l'ai dis, avec Catcher en tête, pendant une bonne partie du livre, je l'ai cherché, il n'était pas souvent présent. C'était plutôt Elias,tombé de nul part qui était toujours là, je en voyait pas vraiment ce qu'il venait faire là, mais vers la fin, quand Gabry découvre ses origines tout s’éclaircit et l'omniprésence d'Elias se justifie. 



Au début ça m'a un peu agacé les états non pas d'âme mais d'amour de Gabry, et tout ses retours en arrières,aux même points, qui revenait constamment, mais il se justifient presque tous à la fin. 
  Si le début est ''long'' la partie qui nous révèle le lien avec le tome 1, les origines de Gabry , elle, est faites de rebondissement, tous plus intrigants, choquants, les uns que les autres. En effet, tout se bouscule, s'emboite, et forme une dure et cruel vérité où même les personnages qui nous paraissait insignifiant, sans place ici, se révèle jouer un rôle bien plus qu'important...   


J'avais fini le tome 1 sur un suspense total, et sans Happy end, du tout, là aussi, le Happy end n'est pas du jour, mais cette fin appelle directement au tome trois qui je pense dois se situer directement après... 
Concernant encore le tome 1 et tout ce qui s'y rapporte dans le second... une part du livre nous prouve que rien est impossible, que la vie est déroutante, qu'elle ne vaut pas al peine qu'on la vive, tout en valant bien plus que la mort. Il y a toujours quelque chose, une lumière, rien n'est perdu. Jamais. 


C'est aussi un roman avec un côté sombre, un côté sanglant... gore même, parfois avec les détails de certaines scènes. Mais ça nous montre l'horreur dans laquelle le monde s'est écroulé. Le monde meurt petit à petit, depuis le retour (encore une petit pensée pour Je suis une légende..) L'horreur de la situation, sa cruauté qui atteint un niveaux assez haut.. dans tout ça, l'amour arrive à survivre,et on le voit, dans tout les personnages, l'amour maternel, fraternel, l’amour tout cours, l'amour d'enfance. C'est de cette force là qu'on en tire la puissance, celle d'avancer. 


Le meilleur pour la fin... ce roman est un diamant brut; une pierre d'onyx noir. à travers les paroles, les lignes de Carrie Ryan, on arrive à devenir Gabry, à ressentir ce qu'elle ressent, presque vivre ce qu'elle vit. Le poids de ses peur pèse sur nos épaules, comme le poids de ses doutes, de ses désistions. Dans ce monde qui 'na rien à voir avec celui qu'on connait. Ce monde sombre, oppressant. On revient toujours à la forêt, comme dans le premier, sauf que là, ce n'est pas le pour le même but, là, il s'agit d'aller encore plus loin. D'aller envers et contre tout. 

Ce roman n'est pas un coup de coeur... mais il se classe dans la catégorie des Post-apocalyptique  qui sont bien plus que des coup de coeur, tant ils nous emportent dans quelque chose que même en rêvant, on n'aurait jamais pu imaginer... Je n'arrive même pas à retransmettre le message que je voudrais faire passer, tant le roman est bon...


Petites citations :

"Peut- être qu'on vivra toujours dans un monde bardé de clôtures, dit-elle en désignant d'un geste le grillage qui borde le sentier. mais elles sont là pou empêcher les Damnés d'entrer . pas pour t’empêcher de sortir."


"Je te promets que je te retrouverais une fois de plus, chuchote - t- il. Je te promets que je me souviendrais de toi. Et je te promets que je continuerais à t’aimer. "


Petites informations :

 - Un trailer du livre est disponible Ici en anglais et un trailer français du premier tome Ici
 - Le second et dernier tome s'intitule ''The Dark and the hollow places'' et n'est pas encore sorti en français... (il me tarde de le lire... la fin ... n'est pas une fin..) 
 - Les couvertures français et originale des deux premiers tomes, plus celle du dernier (en VO) (je ne remet pas les VO qui sont les mêmes que les françaises)


Les française, en grand format et en poche, puis en VO


















Les françaises, en grand format puis en poche, et en VO















La dernière en VO (deux versions ) 






  






1 commentaire:

  1. Ahhh, je veux lire cette série surtout avec tes citations, j'ai envie de lire ce livre :p

    RépondreSupprimer