jeudi 24 mai 2012

Chronique : Vampire Academy, Soeur de sang (Richelle Mead)

Titre VO : Vampire Academy
Titre VF : Vampire Academy, Soeur de sang
Auteure : Richelle Mead
Grand Format- Castelmore, 314 pages, 12euro90
Sortie française :  Octobre 2010







4éme de Couverture Française :

Seule votre meilleure amie peut vous protéger de vos ennemis...
Saint-Vladimir est un lycée privé hors du commun: à l'abri des regards indiscrets, de jeunes vampires y apprennent la magie.
Rose Hathaway est une dhampir et elle doit assurer la protection de sa meilleure amie Lissa, princesse moroï.
Menacée au sein même de l'Academy, Lissa et Rose ont fugué ensemble, mais ont été ramenées de force derrière les hautes portes de Saint-Vladimir. Entre intrigues machiavéliques, rituels nocturnes inavouables et amours interdites, elles doivent rester sur leurs gardes: les Strigoï, vampires immortels et ennemis jurés des Moroï, pourraient bien faire de Lissa l'une d'entre eux pour l'éternité

Mon avis :

Bon... Je dois dire que si j'ai adoré ce livre, c'est aussi parce que j'avais l'impression de me lire, quand j'entendais Rose, je m'y identifier entièrement, chose qui m'est arrivée rarement, dans les livres mais là...

Ce livre est une petite bombe. Je m'attendais à absolument autre chose ! des Vampires à la L.J.Smith (Damon, Stefan et cie) enfin, ce style de vampire là. Rien à voir. C'est plutôt innovant, en tout ce que j’ai pu lire en vampire. Enfin ce roman a été une réelle révélation, je m'attendais à aimer, mais pas à ce point...

  On joue là sur un autre côté que celui qu'on a l'habitude de voir. Il est impossible de lâcher se roman, durant la lecture, pour être honnête, je ne lui presque rien trouvé de mal, qui m'est dérangé, fait tiquer.. rien.  
  Richelle Mead, sais écrire, aucun doute là dessus. Elle même très bien. D'une écriture qui vous ancre dans le récit, qui vous donne envie de continuer, de lire la page d'après, savoir ce qu'il va se passer... très addictive. 
  Pour ceux qui serait septique, du côté ''neuneu'' que peuvent avoir les vampires, où trop ''gore'' au contraire... et bien Vampire Academy est diffèrent, pas de neuneu, un côté légèrement terrifiant par le danger qui pèse, mais rien d'autre. C'est simplement un roman à dévorer. 

  Pour une fois, on ne joue pas que sur les vampires; la narratrice n'en ai pas, et ceux qui le sont, ne sont pas montré comme des bêtes assoiffés. 
  Il y a trois catégories : Les Dhampir, qui sont les gardiens des Moroï, les vampires du ''bon côté'' dirons nous en généralisant, et les Strigoï, les vampire du ''côté sombre'', assoiffés. On joue surtout sur les deux premiers dans le roman, tout en faisant planer la menace des derniers sur eux. Car leurs société est comme une chaine alimentaire. Et les Dhampir et les Moroï sont en voit d'extinctions... les deux sont liés les uns aux autres, et les Strigoï les tuent, seulement, un Strigoï est un Moroï qui a ''mal tournée...''

C'est donc sous danger et menace que l'on entre (rentre à nouveau) à l'Academy, avec Rose et la dernière princesse de la lignée Dragomir, Lissa. Les deux sont des meilleurs amies, et un lien étrange les unis... Tout au long du livre; on découvre les secrets, les raisons qui les ont poussé à partir de l'Academy, et les mystères qui les lient... 

L'histoire est passionnante, au début, on a droit à une large introduction (mais bon, c'est une série!) mais non sans quelques petites actions qui nous entrainent dans un agréable tourbillons. Rien n'est nouveau, et là, il s'agit de vivre avec le passé, avec ses conséquences sur le présent...et l'avenir. et ce n'est pas ce qu'il y de plus simples, surtout dans une Academy, fermé, où certaines personnes se donnent à cœur joie pour taper là où sa fait mal. 

 On alterne entre les sentiments, de ses personnages aux forts caractères. Et l'histoire se déroule sous une intrigue... qui nous surprend de chapitre en chapitre. A chaque fois que vous vous attendiez à quelque chose, autre chose se passait, divergeant sur les pistes, et raffermissant le danger. Qui comme un voile de ténèbres, avance, jusqu'à venir, pour s'enrouler autour de vous, et serrer, vous étouffants. 
  Mais c'est sans compter sur Rose...

La narratrice, Rose Hathaway, la gardienne de Lissa, c'est intéressant d'avoir son point de vue, au lieu de celui de Lissa, celle qui est en danger, mais l'auteure arrive à merveille à nous faire traverser Lissa et voir dans ses yeux, à travers le lien qui unit les deux jeunes filles. Rose est ce qu'on pourrait qualifié de .. guerrière. L'âme d'un homme, d'un guerrier, et les atout d'une femme. Sans compter sur son parlé...
  Elle est téméraire, la casse-cou, elle rend la vie difficile à plus d'un, sans peur, la langue bien pendu, craint de beaucoup de personne... Rose est quelqu'un d'unique, une gardienne peut-être pas exemplaire, mais une gardienne  qui promet de grande chose.. si Rose est dur, sarcastique, n'allait pas croire qu'elle n'a pas de cœur, loin de là...
  Elle a surtout un sens poussé de la loyauté... en vers Lissa, celle qu'elle doit protéger, envers et contre tous. 

Lissa... est presque son contraire, elle est douce, fragile... mais peut aussi se montrer forte... Lissa est aussi quelqu'un d'attachant, de par sa personnalité, son histoire..

Et pour bien finir, que serait un bon livre, sans quelques histoire d'amours interdites, dangereuses, anéantis...
Elles se croisent toutes, celles dont on parle, celle qui se déroule. On les mélangent, les comparent, les juges. On se réjouis de voir une histoire, se concrétiser enfin, et on est frustré quand on se rend compte de l'impossibilité et la tensions qui lient certaines relations. Et du danger, comme toujours...

Question personnages, encore, chacun est unique et a son charme, qui nous le fait aimer, ou détester... et parfois, pitié...
  Je pense à Christian, ce sombre garçon... ou Dimitri, ce dur gardien russe... 
  Et eux aussi, leurs passés ressurgissent un peu, à un moment de l'histoire, qui mêlent bon nombres de souvenirs avec le présent, d'actes passés, de quelques années, et d'autre de plusieurs siècles,et chacun gagne son importance et sa force de pression, dans la présent...  

Si ce tome là, était assez fort en émotions, rebondissement et ricochet, la suite promet elle aussi, et bien plus... sombre je pense, plus de Strigoï plus de danger ? et plus d'émotions.. car si le premier était fort, vu les situations, aussi bien diplomatique qu'amoureuse, et en prenant compte du contexte... ça nous réserve de belles surprise... 

Alors voilà un livre qui est proche du coup de cœur... qui en est sans en être un... en tout cas il atteint un très haut niveau d’additivité, pour moi, je pense d'ailleurs à aller me jeter sur le tome suivant... Je me réserve aussi pour la suite, mais en lisant des résumés (oui, je me fait des spoilers toute seule, mais des fois ça évite, en lisant, une crise cardiaque...) J'ai l'impression que la série va devenir une saga coup de cœur ! Verdict dans les prochains tomes... 

Petite Citation :

"Lissa avait toujours assisté à la messe. Pour ma part, j'avais préféré passer un arrangement avec Dieu : j'acceptais de croire en lui, à peine, tant qu'il me laissait dormir le dimanche." #Rose





Petites informations : 

- C'est une série en 6 tomes, tous parus en France; en voici les couvertures : (françaises)  


- Il existe un spin off, paru aux Etats Unis, en deux tomes, déjà (mais bon, vu que c'est un spin off, je vais passer les couvertures ^^)

- Il existe aussi, en anglais, les deux premiers tomes en romans graphique : 


- Et un guide, en anglais lui aussi, de Vampire Academy, Richelle Mead a aussi une nouvelle dans le recueil de Black Moon; Lilith, et deux séries, chez Milady et Bragelone : Georgina Kincaid et cygne noir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire