samedi 16 juin 2012

Chronique : Une vie par delà la lumière (Marion Obry)

Titre : Une vie par delà la lumière
Auteure : Marion obry
MB Editions,Poche, 8euros50, 325 pages
Sortie française : 2011





Synopsis :

A l'insu des humains, sous terre, vit un peuple aussi étrange que dangereux.

Magnifiques créatures à la peau pâle, aux traits gracieux et aux ailes élégantes, elles auraient tout des fées si leur régime alimentaire n'était pas uniquement composé de sang frais...




Mon avis :

J’avoue avoir à des moments était déstabilisée , par ce livre. Par certaines fautes dans la mise en page du livre, etc. Par les répétitions de point de vue, par quelque chose qui semblait manquer, par un récit peut-être trop court pour moi et mes préfèrences pour le sbon gros pavé. Mais, je tiens à souligné, que malgrès mes états d'humeur pour ce livre, il n'en reste pas moins un bon livre, que je vous invite à décovrir, car il en vaut, vraiment, le coup. Certe il n'est pas parfait, mais la perfection n'existe pas.

Alors, maintenant après les points qui m'ont légèrement dérangé, mon ressentit globale, et positif, d’ailleurs.

J'ai beaucoup aimé le thème des créature de l’histoire, un mélange de Vampire et de fées, bien qu'on les appelle plus fées... C'est très sanglants, comme créature, et ô combien cruel... mais c'est innovent, et vraiment intéressant, je doit dire. On revisite un peu le mythe du vampire, et c'est amusant, le passage où on nous raconte, comment expliquer le légendaire mythe du Vampire, et l'associer aux réels fées.

Nos fées sont d'une beauté incroyable, avec de long cheveux blancs, irréelles... Elles auraient tout des anges , avec leurs ailes si seulement leurs crocs acéré et leurs yeux rouges ne s'intégrait pas dans le décor ! La façon dont ce peuple souterrain est organisé, la royauté, l'ancien et le nouveau régime, les complots, les pièges, les dangers, les devoirs, les amours... tout ça forme une belle petite découverte...

On commence dans le monde des humains, mais on sait pertinemment que les fées vont pointer le bout de leurs nez ...Même si le décor est planté au départ dans un lycée, l’histoire tourne plus autour du monde souterrain, de son destin, des sacrifices qu'il va falloir faire pour le sauver, de la nécessité de ceux-ci...

L'histoire, des fées, de la famille royale, l'histoire du livre; tout n'est au début que mystère et les pièces du puzzles viennent s'assembler les unes après les autres... jusqu'à ce qu'on comprenne tout. Tout au long du livre, on alterne les points de vue entre Kyahaël et Yaëlle, c'est assez plaisant à lire ainsi, même si j'avoue m'être perdu une ou deux fois. Ainsi, au début, on découvre deux destins liées, mais pourtant si diffèrents (sur le début)

Si l'histoire est une succession d'actions,qui nous entrainent dans le monde dangereux des fées-vampires, elle a ce côté merveilleux, des créatures irréelles, des hsitoires d'amours qui s'entremellent, des histoire de devoir... Tout ceci est ponctué par du sang. Aussi belle est-elle, l'histoire est sanglante, cruelle, noir... beaucoup par certain moment. On mélange le blanc des fées, et le noir des vampires, l’inoffensif aux meurtrier. Le bien au mal. La cruauté à la beauté...

C'est assez innovant, créatif, l'histoire des personnages, est aussi belle que cruelles, elle nous prend, et des fois, on ressent bien fort ce qu'ils ressente, on a de la peine, on ressent leurs souffrance, leurs combats.... Suivre les deux héros principaux au cours de leur périples et une embardé dans un autre monde, qui pourrait être le notre...

En conclusion, ce livre à une très, très bonne histoire, je la conseille pour ceux qui aime les fées, les vampires, et qui voudrait voir ce que le mélange des deux donnerait... mais aussi, pour l’histoire d'amour, de devoir, c'était une lecture agréable, qui m'a bien plus. 
 
Petites citations :

''Ainsi la vie tomba amoureuse de la mort''

'' Pourquoi la vie est si cruelle ?
 - Parce que la mort est douce ...''

''Le présent. Celui des trois temps qui est le plus incertain. Celui qui engage l'Histoire sur une voie ou une  autre. C'est lui qui fait de nous ce que nous sommes. Courageux ou lâches, forts ou faibles, braves ou peureux, morts ou vivants. Tout peut basculer, il peut créer la vie ou apporter la mort. La vie est un combat de chaque instant qui ne dure qu'un moment. "

'' Est ce qu'on a le droit de partir quand celui qu'on aime, pour vous se tue?''

Petites informations :

La jeune auteure a écrit un autre livre, qui va sortir aux éditions Sharon Kena:  Le retour du Phénix, acte 1 l'origine des flammes, je vous laisse le résumé :

 "Quand l’oiseau impérial renaîtra de ses cendres, que le mal s’invitera en terres pures alors les deux ne feront qu’un et le poussin deviendra un soleil."

Une prophétie datant de plus de trois mille ans, gravée dans la pierre, appelle aujourd’hui à être réalisée. Les Eins et les Phénix s'opposent dans une lutte éternelle dont l'accomplissement de ces mots seraient la clef de la victoire.

L'éristale de l'Impératrice tant attendue se réveille et, avec elle, l'annonce de grands changements dont les deux camps subiront les conséquences.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire