jeudi 26 juillet 2012

Chronique : Passion (Lauren Kate)




Titre VO : Passion
Titre VF : Passion
Auteure : Lauren Kate
Grand format- Bayard Jeunesse - 394 pages - 16euros90
Sortie Française : 1er décembre 2011






Synopsis : 

 Bien avant qu'ils se soient rencontrés à Sword & Cross, avant même qu'ils aient à lutter contre les Bannis, Luce et Daniel avaient déjà vécu mille vies. C'est pourquoi Luce, cherchant désespérément à trouver comment déjouer la malédiction qui condamne son amour, doit à tout prix revisiter ses différentes réincarnations. Et lorsqu'elle plonge à l'aveugle dans un Annonciateur, elle n'a aucune idée d'où cela la conduira. Sa seule certitude est qu'elle doit le faire. La jeune fille part donc sur les traces de ses vies passées, traversant cinq mille ans d’histoire et autant de lieux différents, afin de comprendre ce qui préside à son destin. Au fil de ses pérégrinations, elle parvient à recueillir des éléments qui pourraient enfin l'aider à modifier le cours de sa vie. Mais Daniel la poursuit et l'empêche à chaque fois de réécrire son histoire.
Combien de fois devra-t-elle mourir sans mettre cette passion à l'épreuve ? Lancé dans une course-poursuite flamboyante et romantique, le couple réussira-t-il à trouver dans le passé les clés qui lui permettront de modifier son avenir ?

Mon avis : ( Passion est le tome trois d'une saga de quatre tomes, il est préférables d'avoir lu les deux premiers)

J'étais septique pour ce tome 3, le tome deux n'avait pas été aussi bien que le premier, et m'avait déçue, légèrement. Même si Damnés, en lui même, l'ambiance était vraiment sombre, elle avait quelque chose d'angoissant... mais c'était tellement attractif ! la fin m'avait aussi déçu et j'étais partie un peu mal pour la série... Mais Passion rattrape les choses, bien agréablement...

Passion ce concentre essentiellement sur Daniel et Luce, aux adeptes des autres personnages (comme moi) ceux ci sont bien présent, mais largement moins. Ils constituent une partie secondaire de l'histoire, comme un décor, c'est en quelque sorte la seul chose qui m'a un peu manqué. J'aurais voulu voir plus Cam, mon chouchou, en entendre un peu plus de lui,voir les choses se compliquer entre un petit trio.. mais il faut que je me le dise, ceci n'existe pas dans la série Damnés, bien que certaine facette de Cam nous soit révélé pour mon plus grand plaisir... pour ceux qui ne l'aimait pas, ça permet de commencer à l’apprécier, se relier à sa cause, d'être attendri. Bon, je vais arrêter de Parler de Cam ici, ce n'est pas son histoire. (oui, j'ai un faible pour les bruns aux yeux verts, surtout quand ceux-ci sont des anges.. pardon, Démon)

Question personnages, si j'aimais beaucoup certains petits personnages secondaires (Cam, Roland, Arriane, et les autres) j’appréciais moins Luce, je la trouvais... pas si intéressante, Daniel non plus, j'avoue... et bien Passion m'a permis de mieux les comprendre,et de les apprécié comme j'aurais peut-être dû avant. Ils m'ont touché dans leur amour, émue, c'est vraiment une belle histoire. J'ai l'impression que Luce a ''grandit''. Si Daniel ne change pas, connaitre ses autres apparitions... c'est le découvrir, des parties de lui encore dans l'ombre...

Luce et Daniel sont maudis, certes, mais ils s'aiment, c'est indéniable.

C'est cette ligne, cette amour qui est montré dans Passion. L’atmosphère change des deux premiers, ici, pas d'école avec des anges, des bannis, des démons, et encore bien d'autres. Passion est presque une parenthèse dans l'histoire présente. C'est une succession de vie passé de Luce et Daniel, que Luce arpente pour comprendre, pour se prouver à quel point l'amour de Daniel est fort, pour trouver un moyen de vaincre la malédiction, de la changer...

Et on oscille d'époque en époque, passant des guerres mondiales, aux maya, aux égyptiens, en passant par l'époque des roi de France, de la bourgeoisie anglaise.. A chaque fois, on pourrais croire que l'histoire se répète, mais hormis la fin tragique, Luce et Daniel sont à chaque fois différents, seul leur amour reste le même. J'ai vraiment beaucoup aimé de voir toute ses vies antérieures, ça peux paraitre long du fait, qu'il n'y a pas de grande révélations pour notre présent, ce que Luce cherche, elle ne le trouve que difficilement à la fin. Mais cette quête est tout de même forte intéressante et plaisante.

Elle nous permet de comprendre, souligner certaines questions et d'en chercher les réponses, qui ne nous sont toutes pas donné, mais en grande partie.
  La seule chose qui m'ait dérangé a été la gargouille, Bill. Je ne savais pas ce qu'il venait faire ici, il paraissait abstrait dans cet univers. Et finalement, j'avais peut-être raison.

Hormis les vies antérieurs, et la façon dont certain éléments rationnels du passé était présentés et détournés, certain m'ont bien sourire, surtout celui qui introduisait un certain William Shakespeare ; un élément que j'ai trouvant vraiment suscitant un réel intérêt, c'est la vision que Lauren Kate nous offre de son paradis, son Dieu et de .. satan. Et puis dans ce tome ci, on a pu assister à la chute ! (Drôle de chute, même si ce n'était pas si drôle.)

Pour en finir sur l'écriture de Lauren Kate, celle ci est toujours aussi fluide, On observe les personnages tout en partageant leurs émotions. Bien que ce soit à la troisième personne, ça nous rapproche d'eux.
La fin de ce tome, nous amène directement au dernier... qui sera sans doute, vraiment pas mauvais selon les sous-entendu qui plane à la fin de ce livre-ci.

Passion en conclusion me redonne gout à la série, qui s'était un peu terni dans mon esprit, et j'ai vraiment envie de découvrir le tome final.. mais avant, peut-être lirais-je sans doute Amours damnées, le petit recceuil entre Passion et Rapture ou Volupté en Français.

Petites citations :

"Le suicide était un luxe réservé aux mortels auquel les anges n'avaient pas droit."


"L'amour nourrit par l'éternité de Daniel était un long fil ininterrompu, la plus pure forme d'amour qui soit, fluide, continue"

Petites informations :

Les couvertures (assorties et très belles) de la série aux grand complet : (avec le recueil de nouvelles )



Quelques mots sur l'auteure :

Lauren Kate a grandit à Dallas avant d'étudier à l'université d'Altlanta, dont elle s'est inspiré pour l'atmosphère de Damnés, son premier roman, elle vit aujourd'hui à Los Angeles. 



2 commentaires:

  1. J'adore aussi les couvertures !
    Ce tome 3 m'a un peu déçue personnellement, mon préféré est le second ! Le 1er n'est pas mal non plus mais bon, c'est juste le placement de l'histoire et des personnages - qui se fait très bien d'ailleurs ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le second est le moins apprécié pour moi... comme quoi ! (je reste sur le premier :))

      Supprimer