mardi 31 juillet 2012

Chronique : Nighshade, tome 2 L'enfer des Loups (Andrea Cremer)






Titre VO : Wolfsbane
Titre VF : Nightshade, tome 2 L'enfer des loups
Auteure : Andrea Cremer
Grand format- Gallimard jeunesse - 18 euros, 410 pages
Sortie française : 4 novembre 2011








Synopsis :
 
En choisissant de sauver Shay, Calla a abandonnée sa meute aux mains des Gardiens. Une alliance avec les Chercheurs, les plus puissants ennemis des Protecteurs, semble la seule solution pour libérer les siens. Mais par le passé, de telles association se sont révélées dangereuses. Rongée par le remords, elle ne parvient pas à oublier Ren quand elle passe du temps avec Shay. Mais Ansel, blessé par Ethan, rejoint la forteresse des Gardiens et leur révèle la triste vérité sur le mal qui frappe la meute Nightshade.
Entre secrets et trahisons, Calla parviendra-t-elle a libérer ceux qu elle a mis en danger par amour pour Shay?

Mon avis :  (Ceci est le second tome d'une trilogie)

J'avais énormément aimé le premier tome de cette trilogie, pour un fait simple, je ne peux résister aux loups, surtout ceux-ci qui ressemblent plus à des vrais loups qu'à proprement parler des garous. Le style de l'auteure m'avait charmée, son histoire aussi, mais surtout ses loups, sauvages, puissants...  Le deuxième tome est diffèrent du premier au vues de l'histoire même si s'en ait la suite, je ne m'attendais d'ailleurs pas à aimer autant ! 

Ce livre a été pour moi une petite merveille, tout simplement, impossible de le lâcher, quand je comptais ne lire que quelques pages, c’était finalement une centaines que je voyait défiler. Les phrase d'Andrea m'ont surprise j'avais oublier comment elle écrivait bien, ses descriptions, ses tournures de phrases qui nous métamorphose des choses et nous rende un sentiment une explosion, tel un feu d 'artifice. Je l'ai encore plus apprécié dans ce tome là. 
Son écriture est riche, empli de miel par certaine fois, elle nous entraine dans l'action, dans les besoins de l'histoire pour nous faire comprendre, et elle allège aussi certaines choses, et elle nous balance, pour finir des sentiments, que nous ressentons d'une façon particulière, vous l'aurez comprit, moi je suis fan de l'écriture d'Andrea !


Quand le premier tome avait été remplis d'action, celui-ci peut paraitre plus ... fade. Il n'y a à franchement parler que deux ou trois grandes actions, mais des actions qui chamboulent tout à chaque fois. Mais vraiment fort. Le reste du temps, nous somme en compagnie des chercheurs, ces gens que dans le premier livre, ont nous a apprit comme à Calla à détester. Dans l'enfer des loups on découvre les chercheurs, et tout ce qu'on avait apprit dans le premier tome tombe en lambeaux, tout n'est que mensonges, sous lesquels se cache quelque chose d'encore plus terrible, qu'aucun loup n'aurait pu imaginer... 


Ce tome sert d’introduction à la réalité, il reprend tout les fondements du premier, et les dénigre un à un, révélant la dure vérité, elle celle ci nous secoue. J'ai adoré ce livre, pour les émotions qu'il a fait passer les ''oh mon dieu, ce n'est pas possible..'' que 'javais envie de dire tout haut, le danger et l’atmosphère hautement noire qui crépitait. 
  Dans ce livre on évolue, Calla avec, bien qu'on pourrait croire que notre triangle est maintenant rompu.. et bien non, mais c'est encore plus complexe que ça n'y parait. Beaucoup de choses rentrent en jeu, désormais. Calla hésite toujours, elle doute, on la sens presque pâle dans ce tome, c'est une des seules légères tâches pour moi dans ce livre . Mais ces hésitations sont moins fréquentes que dans le premier où ç'aurait vraiement pua agacer, ici, les priorités se concentre sur bien autres choses. 

Les personnages principaux semblent tout de même un peu effacés, ils ont le piliers, mais dans ce second tome, c'est surtout les personnages secondaires qui donne la force nécessaire...  Sans eux ce livre ne serait sûrement pas, car en effet, on tourne avec les chercheurs dans un premier temps et les loups avec dans l'autre.
 Premièrement, les chercheurs qu'on apprécie énormément, car il se rapproche de ce qu'on pourrait dire d'humain, de profond. Ils livrent tous un combat, et pour ce combat peu importe qu'ils tombent et meurent. Nighshade est vraiment sombre, et à des moments, plonger dans les profondeurs noirs du néant serait vraiment facile, mais c'est sans compter sur les chercheurs, qui avec leur humour incessant arrive à rendre la situation surmontable, à faire office de vrais pilier, inébranlable, sûr. Il donne à l’histoire un côté qu'on apprécie et qui nous pousse à la suivre. Notamment Connor, ainsi qu'Ethan et même Adne et .. comment oublier Monroe ? Les chercheurs sont donc vraiment touchants.
  Il en est de même avec les loups, qu'on retrouve meurtris, presque morts, ils ont tant subis, pourtant ils restent, droit eux aussi. Ils ont une loyauté qui les caractérise, et chacun sa personnalité qui nous les rends adorable, et même sabine ! (grande  révélation)
J'ai malheureusement trouvé Shay... agaçant, pourtant je l'aimais bien... Ren, lui... oh lui... il faut lire pour comprendre ...
Quand au ''méchants'' et bien, il restent de sacrés méchants, et au fil du récit notre haine ne cesse de grandir contre eux. On ressent ainsi les même désirs noirs que les personnages,et on les comprend mieux. 


L'enfer des loups... un titre adéquat, il résume parfaitement ce tome, sombre, sublimement noir, brute, sauvage, sanglant parfois, remplis d'horreur, effrayant, à cela se mêlent nombres de sentiments qui s'imbrique dans le récit et nous font palpité au même rythme. 
  De révélations en révélations, à chaque fois, je restais sur le postérieur. Ce sont des vrais rebondissement qui fleurissent dans ce livre, je n'aurais jamais imaginé de tels chose... et cela donne à l'histoire ce qui le rend terriblement merveilleuse. Et frustrante, car le sang qui coule sur ces territoires est source d'une frustration  ... intense. 


  On nous berce par l’histoire, l’histoire des loups, des chercheurs et des gardiens, cette histoire fantastique, emplis de magie, mais pas celle des sorciers qu'on connait... l’histoire  du passé tout aussi noir et emplis de sentiments terribles, nous raconte comment le monde des loups en ait là. on nous raconte un peu des choses élémentaire sur la magie de ce monde, mais sans entrer dans les précisions, pourtant celle là est particulière et vaut le détour...


La fin est .. terrible. Finir sur une fin comme ça c'est achevé le lecteur qui ne possède malheureusement pas le dernier tome.. On abboutit donc à la fin toujours aussi frusté, mais avec le coeur qui bat à cent à l'heure rien que de s’imaginer à ouvrir la première page de Bloodrose (ou le dernier tome)...


En conclusion, un excellent second tome pour moi, qui ne me donne que d'envie pour le dernier qui risque d'être... une vrai bombe !

 Petites Citations :

Malheureusement, cette fois ci, pas de citation, pour une raison.. disons un peu étrange. En fait, je n’ai pas réussit à trouver une phrase mieux que les autres, beaucoup m'ont marqué, et elles sont si nombreuse que je n’ai pas réussit à vous en sortir une, Andrea Cremer arrive parfois à nous faire des phrases, des citations... bourré d'émotions, d'une certaine beauté... parfois noire... c'est sublime ! Alors, ne reste plus qu'à lire pour voir !

Petites informations :



Nightshade est une trilogie, la couverture du premier tome en france : 

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782070633791.jpg
Vous pouvez lire un extrait du second tome, le premier chapitre; ici

Et les couvertures VO différentes : (montages de Secret forbidden World

 Nightshade US première édition
Version US reliés






Nightshade US seconde édition


Version US brochés






Nightshade UK première édition


Version UK reliés







Nightshade UK seconde édition


Version UK brochés






Andrea Cremer a aussi écrit un autre livre, Rift, préquelle de Nightshade, les deux couverture ci-dessous :

http://3.bp.blogspot.com/-GmIHqU6yQ_Y/T2I1SWRupHI/AAAAAAAACLA/LzEPKcO8fvI/s640/rift+1.bmphttp://cache1.bdcdn.net/assets/images/book/large/9781/9074/9781907411731.jpg


Quelques mots  sur l'auteure :


 Andrea Cremer est née en 1978 dans le Wisconsin, où elle a passé son enfance à vagabonder dans la forêt. Elle vit aujourd’hui à Minneapolis avec son mari, et partage son temps entre son métier de professeur d'histoire et l'écriture. Même si cette passion la taraude depuis toujours, il aura fallu qu'elle soit immobilisée pendant douze semaines à la suite d'une chute de cheval, pour qu'elle s’attelle à la rédaction de Nightshade. Un trilogie passionnante dans laquelle elle mêle avec talent suspense et amour. 

Le site D'Andrea Cremer (en anglais)

2 commentaires:

  1. Elle est jolie la couv anglaise (UK) de Rift !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! je suis sûre de prendre la version UK au moins ... ^^ j'aime bien les livres blancs.

      Supprimer