jeudi 30 août 2012

Chronique : Maudites, tome 1 (Michelle Zink)

Titre VO : Prophecy of the Sister
Titre VF : Maudites
Auteure : Michelle Zink
Poche - Le livre de poche - 349 pages - 6euros90
Sortie française : 1er Juin 2011 pour le poche, et 12 Aout 2009 pour les éditions black moon en grand format.








Synopsis :

Amalia et Alice sont jumelles. Si elles se ressemblent trait pour trait, tout les sépare. Amalia est droite, douce et sensible : Alice perfide, égoïste et dure. Mais ces différences ne seraient rien sans une malédiction ancestrale, qui condamne Amalia et Alice à se déchirer : la prophétie des Soeurs. L'une d'elle représente la Porte ouverte sur le Mal et ses démons, l'autre est la Gardienne, bouclier de la Sagesse. Le destin des soeurs maudites est-il scellé ? Les apparences sont parfois trompeuses...

Mon avis :

Maudites est un livre qui m'a surprise, je ne m'attendais pas à ça. En fait je m'attendais à un genre se rapprochant plus de la YA de nos jours, bien que l'époque soit différente. Enfin, ce livre comporte de l'action, assez pour le tenir, mais il semble surtout introduire la suite, et ce serait dans la suite, que de grand ''boum!'' éclateraient...

Notre histoire se situe à la fin du XIXéme siècle, alors qu'Alice et Lia vienne toutes deux de perdre leur père, leur mère étant déjà morte. Elles se retrouvent seules en quelques sorte, bien qu'il y est encore leur tante et leur petit frère, ainsi que des employées, elles n'ont quand même plus de parents.

Dés le début, on est fixé, Lia notre héroïne, a des accents doux et gentils, quand sa sœur est l'opposée. Au début, des souvenirs heureux sont évoqués sur les deux sœurs, dans lesquels on voit Alice sous un bon jour, mais l'Alice du passé n'a rien à voir avec l'Alice de notre histoire. Plus on avance et plus on découvre à quel point Alice est mauvaise, noir, au plus profond d'elle même. Elle est même cruelle, jusqu'au point de faire l'inimaginable.

Alice est de nature mauvaise, mais une malédiction vient rajouter son petit grain de sel là-dedans... Qui, comme le dit la quatrième de couverture, déchire les sœurs. Cette malédiction perpétue la famille depuis des génération entre toute les jumelles nées, une malédiction qui mêlent sorcelleries avec d'anciennes croyances. Notamment Samaël (ou le Diable) dont j'ai assez bien aimé l’histoire, et dont la présence une seul fois dans le texte promet qu'au prochain, il y mettra plus d’acharnement... 

Cette malédiction bouscule tout le monde, la vie des personnages, le temps même. Comment vous sentiriez vous si vous étiez la seul chance sur terre pour que le Chaos dévaste la terre? Bonne question qu'on étudie avec Lia, en ressentant autant son désarroi que sa détermination. D'autant que ce n'est pas facile pour elle et qu'il est difficile de résister quand le mal contre lequel vous luttez vous appelle, même si vous êtes blanche, le noir peut s’avérer immensément corruptible...

Pour moi c'était vraiment intéressant de voir un roman à cet époque aussi captivant. Il vous entraîne agréablement entre secrets, malédiction, et mystère, Lia et ses amies mènent une quête envers la prophétie, quand le temps leur est compté. J'ai bien aimé l'histoire d'amour douce qui se trame entre James et Lia, ce n'est pas une découverte, mais une continuation, et l'histoire ne se fixe d’ailleurs pas sur cette histoire d'amour, ce n'est qu'un plus, plaisant.

C'est drôle, j’ai beaucoup aimé ce roman, mais je ne sais plus qu'en dire... L'histoire est noire, vraiment, au plus profond les fils sont sombres, mais c'est captivant, et la détermination de Lia, et son bon esprit arrive à apaiser certaine chose, quand bien même d'autre reste tourmenté.
  Au cours du récit, des rebondissements attende Lia au tournent, du coup, ils nous attendent aussi, car c'est Lia qui raconte, et on à l'impression de tout voir par ses yeux.

Le côté fantastique présent vaut encore le coup d’œil pour une millième vision de la sorcellerie( bien qu'il se soit pas à proprement parlé question de Sorcière) , même si celle ci est populaire, j’ai bien aimé le principe des ''voyages'', bien connus, mais je n'en avais pas encore vraiment lu. Une histoire qui ressemble à une histoire d'esprit digne de film à vous faire frissonner, mais qui est bien plus, une véritable quête, un combat . Aussi mêlé de nécessite, désir, peur et devoir.

Chose que j'ai vraiment beaucoup aimé c'est l'écriture de Michelle Zink, facile, tout en étant recherchée, descriptive, narrative, les dialogues ne manquent pas, et Lia nous prend dans ses réflexions avec ses souvenirs, ses expériences, et ses émotions, une bonne écriture que j'ai vraiment apprécié.
 Comme je le disais, Lia est douce, si elle hésite parfois, quand la tâche est lourde et dur, elle parvient à être d'autres fois déterminée et sûr d'elle, tout ce qu'elle fait, elle le fait pour le bien d’autrui. Au grand contraire de sa sœur jumelle - si un peu pas assez présente pour moi assez pour la cerner - qui elle est d'une cruauté malsaine, ce qui rend l’histoire encore plus compliqué. James est un personnages secondaire qui rajoute à l’histoire une petite pointe douce (il en faut bien). Cependant, j'ai peine pour lui d'être autant tenu à l'écart. Luisa et Sonia constitue une partie de l’histoire, de l’énigme plus précisément , et accompagne Lia autant que l’histoire, elles sont là pour compléter un puzzle, et en donner les morceaux à Lia quand ceux-ci manque. Henry... henry est une part tragique de l'histoire que ne fait que souligner les grands traits tout en affirmant d'autre chose encore.

Pour un premier roman, c'est un très bon roman que nous offre Michelle Zink, diffèrent peut-être parce qu'il se situe dans le passé, un autre décor, un autre temps. Mais aussi par son écriture captivante et les attraits de son histoire, je n'ai peu être pas su le dire assez clairement dans cette chronique mais j'ai adoré ce roman, même si la suite prévoit encore des choses, et que ce premier tome introduit la trilogie (sans pour autant Vraiment le faire) comme une sorte de puzzle dont les pièces se mettent en place, et des cartes sont données à Lia, pour qu'une fois, toutes en main, elle puisse réussir, et ceci... dans la suite !

Petites Citations :

''Je t'aime de toute façon, Lia, déclare-t-il. jusqu'au verdict du temps"

Petites informations :

Maudites est une trilogie, dont les couvertures sont ci-dessous :
En français : (tome 2 et 3)

 Couverture de Maudites,Tome 3 : Le Cercle de Feu

Et en VO : 
http://api.ning.com/files/hRd8EhrESecpMWlRWTOlqVJDXJIpE3WZ*NMC5lHsDfbuGDT01W29qjYS*kCbqb7ztimLLUEVl1fohMpDh83spCxldL1w7K06/ProphecyoftheSisters_PB.jpg

Quelques mots sur l'auteure : 

Michelle Zink se décrit comme une fan incontestée de musique. Elle est originaire de Californie du Sud et vit aujourd'hui à New York avec ses quatre enfants. Maudites est son premier roman.


2 commentaires:

  1. J'ai très envie de lire cette saga ! Elle a l'air géniale. :)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas réussi à lire le livre en entier bien qu'il m'ait quand même plu... Je ne saurais dire en fait... Bref, j'aime beaucoup la période où l'histoire se passe. Et les couvertures en VO sont magnifiques !

    RépondreSupprimer