lundi 10 septembre 2012

Petit billet : Midnighters, la série (Scott Westerfeld)

Titre VO : Midnighters, The secret hour
Titre VF : Midnighters, l'heure secrète.
Auteur : Scott Westerfeld
Format moyen - Pocket Jeunesse - 335 pages - 13euros50
Sortie française : 08 Janvier 2009

Il existe une ville, aux Etats-Unis, où le temps s'arrête à minuit. Plus un être ne bouge, tout semble figé... S'ouvre alors l'heure secrète. Le monde appartient aux darklings, des créatures maléfiques qui rodent dans les ténèbres. Seuls quelques ados, nés à minuit pile, sont capables d'évoluer dans cet espace-temps. Ils se surnomment entre eux les midnighters. Tous ont des pouvoirs spéciaux. Tous, sauf Jessica Day. Pourtant, les créatures de l'ombre sentent en elle un danger redoutable et sont prêtes à l'éliminer...


Titre VO : Midnighters, Touching Darkness
Titre VF : Midnighters,l'étreinte des ténèbres
Auteur : Scott Westerfeld 
Format moyen - Pocket Jeunesse - 401 pages - 13euros50
Sortie française : 07 Mai 2009


 Les midnighters savent que leur ville regorge de mystères terrifiants, mais ils ignorent la cause de la disparition de leurs prédécesseurs - la raison pour laquelle ils sont désormais seuls face aux darklings... Pour ne rien arranger, des secrets intimes de midnighters commencent à se faire jour, dont certains qui n'auraient jamais dû émerger... Cette fois, Jessica Day n'est plus la seule exposée à un danger mortel. Et si le groupe ne trouve pas le moyen de se ressouder très vite, il pourrait bien perdre l'un de ses membres à tout jamais...

Titre VO : Midnighters,blue moon
Titre VF : Midnighters,le long jour bleu
Auteur : Scott Westerfeld 
Format moyen - Pocket Jeunesse - 432 pages - 13euros50
Sortie française : 05 Novembre 2009

Minuit n'a jamais été banal à Bixby. C'est l'heure où le temps se fige, où les darklings envahissent la ville. Seuls les midnighters peuvent affronter ces créatures terrifiantes. Jusqu'au jour où minuit surgit... en milieu de matinée. Le monde prend alors la couleur fantomatique du temps bleu. Pour les midnighters, quelque chose d'effroyable se prépare. Bientôt ils découvrent que les murs qui séparent l'heure secrète de l'humanité sont en train de se fissurer. Les créatures de l'ombre pourront se repaître de chair fraîche après des siècles d'attente ! La chasse aux humains est ouverte...

Mon avis :

Alors, tout d'abord pourquoi ce petit billet sur la trilogie intégrale et pas sur un seul roman? C'est assez simple, c'est une série que j'ai commencé il y a deux ou trois ans, la lecture des premiers tomes fut de cette époque là, quand au dernier, il y a un an, je l'ai laissé en ''suspend'' au beau milieu du livre. Mais j'ai quand même voulu savoir la fin, et bien heureusement, je l'ai lu, parce qu'elle n'était pas si mauvaise que ça! Mon avis sur ses romans sera mitigé, parce que j'ai continué la série, mais je l'ai quand même laisser à un moment. Pas assez précis donc pour une ''vrai'' chronique.

Midnighters est une série que je classerais volontiers aux côtés de Gone, de Michael Grant. Dans le genre Science fiction qui ne peut pas forcément plaire à tout le monde. Je rajouterai que Scott Westerfeld à toujours des univers décalés, un peu hors du communs, qui nagent dans la fantasy, la science-fiction ou encore le futuriste. Il cependant une écriture facile et fluide. Cette série est en même temps dans un univers étrange par de nombreux points qui la caractérise, mais elle a de nombreuses facettes qui la rende captivante, des petites pointes de mystères, et un grand point d'interrogation qui nous pousse toujours à savoir, à répondre aux questions qu'on se posent, et entraine tout une légende, une histoire, inventé par l'auteure pour son roman, qui se situent dans notre monde, seulement. Certain enfant nées à minuit  ont des capacités un peu hors du communs et ils ont droit à une heure en plus, dérobée à minuit. L'heure secrète. Seulement cette heure donnée ou le temps est figé, tout l'univers sauf ces adolescents particuliers est statufié, mais... il existent des créatures... dont cette heure est leur monde, eux préexistent uniquement qu'à ce moment là. Et ces créatures représente quelque part tout ce en quoi naissent les cauchemars...


Il y a plein de mystères dont, tout un engrenage, qu'on découvre et essaye de faire marcher tout au long des trois livres. On nous éclaire, et au fur est à mesure, le mystères de Bixby, son histoire, se révèle, avec tout le danger qui accru, de plus en plus fort, jusqu'au sommet.

Les personnages... hormis Jessica, avec qui on commence l'histoire, et Jonathan, qui parait à peu près normal, les autres, Dess, Rex et Mélissa sont un peu marginaux. Rex et Mélissa évoque de la prudence, ils sont entouré de quelque chose d'étrange. Et ils le sont, quelque part. Dess est aussi un peu étrange elle aussi, mais plus facilement supportable, elle a un certain sens de l'humour. Les personnages ne s'apprécient pas forcément, compte tenu de tout ce qui arrive aussi, mais ils se serrent les coudes, car Minuit vint bientôt à représenter un réel danger,et ça, pas que pour eux! Jessica est un personnages assez attachant, elle ne vient pas de Bixby, cette ville, qui dirons nous, est plutôt un morceau de ville. Elle a un peu plus des caractéristiques générales, on va dire, des adolescents ''normaux'' et elle représente une grande part clé de l'histoire, même si cela ce découvre. Jonathan l'est aussi, même si tout ce qu'il pense c'est que l'heure secrète est le seul moment de liberté, où il peut voler, oui, voler, sans gravité, et ça c'est tout ce qu'il aime.

Bon, pour finir avec sur cette série, malgré des petites choses qui pourraient déranger, elles pourraient se révéler intéressantes pour certain. Pour moi c'était une bonne série, malgré que j'ai du laisser un livre en pause. La fin, elle m'a vraiment surprise, elle fini d'un coup, mais c’est quelque chose auquel je ne m'attendais pas le moins du monde. Et à un moment, j’ai même failli versé une larme, ce qui m'a réellement étonnée. Une bonne fin, je dirai.

2 commentaires:

  1. Mince, moi qui avait adoré la série Uglies du même auteur, je suis déçu que celle ci ne soit pas à la hauteur ! je tenterais peut être quand même, car l'univers m'a l'air pas mal.
    Merci pour cette jolie chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après c'est selon la personne.. si tu aimes bien l'auteur, tu aimeras sans doute cette série ! :) Je vais lire Uglies dans pas longtemps, d'ailleurs... je suis pas une grande fan de Scott, mais j'aime bien voir et découvrir ce qu'il peut proposer...

      Supprimer